Si Shakespeare avait été une femme…

Si Shakespeare avait été une femme, aurait-t-elle écrit avec hâte, pour suivre l’allure de sa pensée, les beaux ïambes parfaitement enchaînés? Aurait-t-elle déclamé ces lignes devant un public assoiffé de mots et de gestes? Mais si les femmes ne pouvaient pas jouer au théâtre! Elles ne pouvaient même pas écrire!  Attends un peu. Il neLire la suite « Si Shakespeare avait été une femme… »

“Tuer Platon”

Vous vous demanderez, monsieur, comment je réaliserai mon désir de tuer Platon grâce à votre consigne. Je vais tout vous expliquer.  L’homme en question, monsieur Platon, a écrit que c’est grâce à l’acuité de la perception visuelle que nous pouvons connaître la beauté elle-même à travers la vision d’un beau corps. L’âme qui tend auLire la suite « “Tuer Platon” »

Ariane Mnouchkine sobre las vacunas: Ministros, ¿todavía no están listos?

¿Realmente creen que pueden salir de nuevo con el cuentico de marzo en contra de los tapabocas? ¿No? Entonces, hagan su trabajo, dejen de hablar paja. Cumplan con su deber. Organicen esta campaña de vacunación como se debe

CONVERSACIÓN CON ARIANE MNOUCHKINE

« ¡Pero si le hablo de teatro! ¡Cuando le hablo de la sociedad, le hablo de teatro! ¡Eso es el teatro! Observar, escuchar, adivinar aquello que no se ha dicho nunca. Revelar los dioses y los demonios que se ocultan en el fondo de nuestras almas. »

La experiencia del encuentro por Fabrice Luchini

Del encuentro en soledad a la posibilidad del encuentro con el otro. Publicamos a continuación la transcripción y traducción al español de un fragmento de la entrevista de Fabrice Luchini para la emisión « À voix nues » de France Culture. / De la rencontre en solitude à la possibilité de rencontre avec l’autre. Voici une transcription et traduction espagnole d’un extrait d’interview de Fabrice Luchini pour l’émission “À voix nues” de France Culture.

Pregunta el arte: ¿Para qué los artistas? / Question d’art – À quoi bon un artiste?

“Un cuadro –antes de ser un caballo de batalla, una mujer desnuda o una anécdota cualquiera –es esencialmente una superficie plana cubierta de colores reunidos de determinado modo”. René Passeron / « Un tableau – avant d’être cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote – est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblés ». René Passeron